Questions frequentes sur les implants

F.A.Q.

Cette partie du site a pour ambition d'être au plus prés de vos préoccupations et de vous apporter des réponses pratiques et rapides. De fait, ces chapitres seront en évolution constante et dépendront des questions des internautes, donc de vos questions. N'hésitez donc pas à intervenir! 

 

Quels sont les matériaux utilisés pour un implant dentaire ?

 

L'implant dentaire est une fausse racine en titane qui est un matériau biocompatible et donc parfaitement accepté par l'os où il va être implanté.

Les implants esthétiques qui se posent en un temps opératoire ont une bague zircone. Le zircone étant une céramique, la partie de l'implant qui va émerger de la gencive va donc avoir un très bon rendu esthétique d'une part, et va permettre une adhésion de la gencive d'autre part. 

 

Les différentes interventions liées à l'implantologie sont-elles douloureuses?

 

Les interventions elles-mêmes ne sont absolument pas douloureuses. Elles sont réalisées sous anesthésies locales, les mêmes utilisées pour les soins dentaires et les extractions. Les suites opératoires peuvent parfois générer une douleur, qui cède rapidement à la prise d'antalgiques (antidouleur) classiques de type paracétamol. Il est très important de toujours bien suivre les instructions pré et post opératoires qui vous seront fournies par l'équipe soignante qui vous a opéré, et de prendre les traitements prescrits sans les modifier (attention à ne pas faire d'auto médication).

 

Peut-on toujours apporter une solution fixe à un problème d'édentement?

 

L'implantologie a constitué une véritable révolution et est en perpétuelle évolution. Les principaux obstacles proviennent de la quantité d'os dont nous disposons, problèmes que l'on arrive de plus en plus à résoudre grâce à l'apport et au développement des greffes osseuses. Les petits édentements se traitent couramment par la pose de prothèses en céramique posées sur implants dentaires. Les édentements plus importants et les édentements d'une arcade entière sont traités par différentes techniques en fonction du cas clinique et également du budget dont le patient dispose, mais toutes  apportent une solution fixe qui permet au patient de se débarrasser de son ancienne prothèse amovible

 

N'est-il pas préférable de se faire implanter dans une clinique?

 

La pose d'implants dentaires est devenu un acte courant et les chirurgiens dentistes qui ont reçu cette formation interviennent chaque jour dans leur cabinet.

De plus en plus souvent, les cabinets à forte visée implantaire, comme c'est notre cas, sont équipés d'un bloc opératoire réservé aux différentes chirurgies, et nous obtenons en cabinet dentaire un niveau d'asepsie optimal.

Que se soit pour des cas simples de pose d'un implant ou pour des cas plus complexes concernant une arcade complète, vous pourrez être traité de manière rigoureuse et avec un taux de réussite maximal en cabinet privé.

 

Les greffes osseuses ou gingivales doivent-elles être pratiquées en milieu hospitalier?

 

En ce qui concerne les greffes osseuses, lorsque nous utilisons un matériau du commerce, l'intervention ne nécessite aucune hospitalisation et se fait de manière courante en cabinet privé. Ceci est également valable si nous prélevons le greffon au niveau d'un site de la cavité buccale (par exemple le menton).

Si par contre la greffe nécessite un prélèvement en dehors de la cavité buccale (crête iliaque), cela ne pourra se faire qu'en milieu hospitalier et sous anesthésie générale.

En ce qui concerne les greffes de gencive, il s'agit d'interventions bénignes qui se pratiquent couramment en cabinet privé.

 

Faut-il arrêter de travailler pour se faire poser un implant?

 

Lorsqu'il s'agit d'une pose simple de un, voire même plusieurs implants, il est inutile d'arrêter le travail surtout si la pose se fait sans ouverture de la gencive.

Pour des cas plus complexes ou qui nécessitent des greffes, le patient peut être gêné par un gonflement ou un hématome et il est alors préférable de cesser le travail.

 

 

Peut-on se faire poser des implants si l'on fume?

 

La cigarette constitue réellement un problème et elle augmente de façon significative le risque d'échec.

 

Un diabétique peut-il se faire implanter?

 

Le diabète ne constitue pas une contre-indication absolue à la pose d'implants.

Il faut tenir compte de plusieurs faits: de quel type de diabète il s'agit (type I ou II) et de son ancienneté.

Si le diabète est bien équilibré, on peut envisager de poser des implants, avec toutefois l'approbation du diabétologue ou du médecin traitant.

 

Peut-on se faire poser une dent provisoire le jour de la pose d'un implant?

 

Lorsque l'on se fait poser un implant en un temps opératoire il est alors possible d'envisager la pose d'une dent provisoire le jour même. Il faut cependant savoir que cela n'est pas systématique et qu'il faut étudier le problème au cas par cas en fonction des indications cliniques.

 

Peut-on se faire poser un implant le jour d'une greffe osseuse?

 

S'il s'agit d'une greffe de petite envergure, comme par exemple pour un problème d'axe (voir chapitre correspondant), il est possible de poser l'implant le jour même.

Si la greffe est plus importante, il est préférable et quelques fois même indispensable de différer la pose des implants et de la réaliser dans un 2ème temps.

 

Peut-on se faire poser un implant le même jour qu'une greffe de sinus?

 

C'est effectivement possible, la condition étant qu'il y ait suffisamment d'os pour pouvoir immobiliser l'implant, c'est-à-dire 3 à 4 mm de hauteur.

 

 

 

 

 

Article rédigé par le praticien le 06/07/2009